En 682, c’est sur un des îlots calcaires du Golfe des Pictons, que des moines de Noirmoutier, à la demande de l’évêque de Poitiers, Ansoald, vinrent ériger l’abbaye de Saint Michel en l’Herm.

Elle subit les invasions vikings et connut nombre de destructions et de reconstructions au cours des siècles. Abbaye bénédictine, elle eut une histoire riche et mouvementée, faite tour à tour de temps d’infortune et de périodes de prospérité due notamment aux travaux d’assèchement entrepris par les moines sur les marais environnants et à la générosité de Savary de Mauléon, haut personnage du Poitou, qui en avait fait une forteresse.

Devenue Abbaye Royale après le Concordat signé en 1516, elle eut à sa tête de hauts dignitaires dont parmi eux le cardinal Mazarin. Mais des heures troubles vinrent plonger l’abbaye dans son déclin malgré la présence des moines de la congrégation de St Maur.
Plus aucun moine n’y vit depuis la Révolution Française. En 1818, elle devint propriété privée et est désormais depuis deux siècles une propriété familiale.

Mais au travers des jardins, du chauffoir, de la salle capitulaire et du réfectoire, l’histoire se laisse approcher et l’on entreprend un voyage dans le temps et dans la naissance du Marais poitevin.

L’abbaye royale de St Michel en L ‘Herm mérite un détour.Le site est plein de charme et si romantique!! La visite guidée permet de découvrir l’ histoire mouvementée de cette abbaye.
ANDI, amateur de beaux bâtiments