SENTIER PÉDESTRE « LES HOLLANDAIS »

1

Sentier "Les Hollandais" Chaillé les Marais 17km

Description

Ce sentier vous fait remonter le temps depuis l'îlot calcaire jusqu'aux terres autrefois recouvertes par la mer. En effet l'assèchement et l'aménagement de notre marais se fit en deux temps. Tout d'abord sous l'impulsion de grandes abbayes (XIIème) puis après quelques siècles d'abandon ils furent relancés sous Henri IV (XVIIème), mais effectués sous Louis XIII, grâce aux compétences des hollandais. Des prises ou "polders" seront gagnées sur la mer jusqu'en 1965.

  • Types : boucle

Profil

  • Type d'itinéraire : Pédestre
  • Difficulté : Moyen
  • Durée : 5h
  • Distance : 17 km
  • Balisage : Jaune
  • Commune de départ : CHAILLE-LES-MARAIS
  • Commune d'arrivée : CHAILLE-LES-MARAIS
  • Nature du terrain : Sentier de Promenade et de Randonnée (PR)
Points d'intérêts
Vue sur l'îlot

Sur votre gauche s'offre à vous une vue latérale sur l'ilot de Chaillé les Marais. En opposition à ses falaises abruptes vous découvrez les pentes douces de l'île où était situé l'ancien port de Chaillé. Le petit bois installé à l'arrière de l'île est une ancienne motte féodale.

La ceinture des Hollandais

Ouverte en 1283 pour conduire les eaux de l'Anglée (Poiré-sur-Velluire) à Luçon ce fut l'ouvrage majeur de cette époque. Appellé "Achenal Le Roi" il fut recreusé au XVIIème par les Hollandais qui lui donnèrent son nom et son cours actuel de 19km pour l'évacuation des eaux de la rivière Vendée vers la mer via les canaux du Clain, de Vienne et de Luçon.

Le Communal

Vaste prairie humide, propriétée de la commune, mise à disposition de plusieurs éleveurs (bovins, chevaux et oies). Espace fragile et ouvert, il accueille de nombreuses espèces d'oiseaux et offre une flore très variée. Les 319ha de ce communal sont surveillés par des ecopasteurs à cheval d'Avril à Octobre.

La bonde

Cet ouvrage hydraulique se repère régulièrement sur le territoire. Située au niveau des levées elle permet le passage contrôlé des eaux du marais mouillé vers le marais desséché ou des fossés vers les canaux. Celle-ci, la bonde du coteau, donne naissance à l'un des canaux les plus importants du territoire : le canal du Clain.