Distance : 9 km
Durée (moyenne) : 2h30

Adapté en / à :

À pied

2h30

Départ : SAINT-DENIS-DU-PAYRE
Boucle
Sentier de Promenade et de Randonnée (PR)
Jaune
Point de vue, faune, flore, ornithologie, marais
Ce sentier est accessible toute l'année mais certaines portions peuvent être glissantes en hiver, notamment dans les sous-bois.

Description

Le village de Saint-Denis-du-Payré étant situé sur une presqu'île du Golfe des Pictons, ce parcours vous offrira une vue panoramique sur le marais avant de vous conduire au travers des bois. Le mot "Payré" signifiait "passage empierré" qui autrefois servait de voie de communication entre le talmondais et le Luçonnais.

Points d'intéret

Votre itinéraire

SAINT-DENIS-DU-PAYRE

1

Départ

Situé sur une ancienne presqu'île du Golfe des Pictons, ce sentier vous entraînera à travers bois au cœur du marais desséché. Au départ de l'église, magnifiquement restaurée et dont le chœur date des XIᵉ et XIIᵉ siècle, vous atteindrez d'abord, le point culminant du village. Vous dominez le marais jusqu'à l'océan.
Il y a encore 2000 ans, l'eau de la mer recouvrait tous ces terrains, aménagés depuis, au fil des siècles, pour l'élevage et la culture. En direction du clocher de Saint-Michel-en-l'Herm, la Réserve Naturelle Nationale Michel Brosselin étend ses prairies inondables, exploitées traditionnellement en pâturage extensif.
2

La flore

En poursuivant votre trajet, vous pourrez rencontrer en été quelques busards cendrés virevoltant dans le ciel. Au bord du chemin, les orchis bouc côtoient les orchis pyramidal. Ces coteaux ensoleillés et secs accueillent la vipère aspic. Il n'est pas rare d'en entendre se faufiler dans les fourrés. Les quelques prairies présentes en lisière sont parcourues par les chevreuils qui aiment y pâturer en toute quiétude.
3

Le Bois gilaud

À l'orée du bois, le Troglodyte mignon, le Rouge-gorge ou les mésanges apprécieront votre discrétion. Prenez le temps de les écouter... La fraîcheur des lieux est très appréciée au printemps par les grenouilles agiles. Les fossés sont parsemés de touffes de joncs et de grémil pourpre-violet.
Sur le sentier étroit qui pénètre dans le bois, vous pourrez observer des "coulées" indiquant la présence de mammifères. Chevreuils et blaireaux viennent s'abreuver dans la mare toute proche, constituant le seul point d'eau disponible dans le bois. La nuit, la chouette hulotte se fait entendre.
4

Le bois de Malvoisine

Faites une pause à l'ombre du grand chêne pédonculé. Les pinsons des arbres et autres passereaux de lisière n'hésiteront pas à se faire entendre. Ces bois ont remplacé la vigne, jadis présente sur les coteaux. Elle a disparu à cause du Phylloxera. De nombreux lapins de garenne occupent la prairie à la sortie du chemin.
5

Le bois des Marzelles et la plate-forme à cigognes

Après avoir remonté le chemin communal et l'ancienne voie ferrée, le sentier vous ramène vers Saint-Denis-du-Payré. Le hibou des marais hiverne souvent dans les vignes restantes. Le hibou moyen-duc est également présent sur le secteur. Une plate-forme à cigognes, en direction des Marzelles a permis, en 1977, l'installation du premier couple de Vendée. Le bois des Marzelles abrite l'une des plus grosses colonies de hérons du Marais poitevin. L'Aigrette garzette, le héron garde-bœufs et le héron cendré élèvent ici leurs jeunes. Vous pourrez observer leurs va-et-vient à la recherche de nourriture dans le marais.

En savoir plus

Venez nous retrouver à l’Office de Tourisme. Les plus proches sont ceux de Luçon, de La Faute-sur-Mer et de l’Aiguillon-sur-Mer, ouvert toute l’année.

Téléchargements