SENTIER CYCLABLE « LES MARAIS SALANTS »

Entre eau douce et eau salée, une mosaïque de milieux se déploie.

Description

Le Marais poitevin est un territoire entièrement façonné par l'homme. Celui-ci, depuis plus de 1000 ans, a déployé des efforts considérables et une ingéniosité étonnante pour assurer la gestion de l'eau. Cela a commencé au Moyen-Age grâce aux moines. Puis au XVIIè, de grands travaux permirent de canaliser l'eau et de la gérer de manière pérenne. Ce sont ces grands travaux que vous découvrez dans le marais desséché. En 1602, Champagné-les-Marais se lança dans l'organisation de marais salants. Le niveau de l'eau était rigoureusement contrôlé pour récolter cet "or blanc". le sel était destiné à ravitailler la ville de Poitiers, les épiceries de Marans, de Luçon ou encore les fermes pour le salage des cochons et du beurre. Ces marais salants fonctionneront jusqu'en 1931. Il subsiste peu de traces visibles de ces espaces entretenus avec minutie. Le plus souvent il ne reste que de bas reliefs appelés "marais-gâts". Pourtant, l'exploitation du sel a joué un grand rôle dans l'économie du marais. Dès l'époque gauloise, il fut produit sur le pourtour du Golfe des pictons.

  • Types : boucle

Profil

  • Type d'itinéraire : Cyclotouriste
  • Difficulté : Facile
  • Durée : 1h
  • Distance : 23 km
  • Balisage : Plaquette verte gravée blanc
  • Commune de départ : CHAMPAGNE-LES-MARAIS
  • Commune d'arrivée : CHAMPAGNE-LES-MARAIS
  • Nature du terrain : Vélo route, Voie verte
Points d'intérêts
Les anciens marais salants

En 1602 débuta la 1ère exploitation de sel dans ces marais. Les niveaux d'eau étaient rigoureusement contrôlés pour récolter "l'or blanc". L'activité permettait de ravitailler Poitiers, Marans, Luçon ou les fermes pour le salage du cochon et du beurre. L'exploitation s'est arrêtée en 1931, suite à l'assèchement du marais.

L'îlot calcaire de Champagné

Les Portes du Chapitre

Les Mizottes de la Baie de l'Aiguillon

Le Port de l'Epine