La Destination Sud Vendée Littoral abonde de saveurs issues de la mer, que vous pourrez retrouver chez les producteurs locaux, dans les assiettes des restaurateurs ou sur les marchés.

S’il y a bien un lieu où vous pouvez faire le plein des saveurs de la mer c’est sur les marchés de la Destination Sud Vendée Littoral ou sur le quai animé du port de l’Aiguillon-sur-Mer. Les pêcheurs et producteurs y vendent coquillages, crustacés et poissons en direct dans leur cabane. Certains vous reçoivent aussi chez eux sur les lieux de productions des deux côtés du Lay.

L’ostréiculture, huître Vendée Atlantique

La Baie de l’Aiguillon-sur-Mer est l’un des quatre grands bassins de production de l’huître Vendée Atlantique. Élevées dans l’estuaire du Lay ou sur l’estran du nord de la Baie de l’Aiguillon-sur-Mer, certaines sont affinées quelques mois en bassin appelé « claire », où l’eau est moins salée et plus riche en plancton. Les amateurs de goût salé et iodé prononcé, opteront pour les huîtres de pleine mer.

À l’inverse, si vous appréciez une saveur légère, toute en rondeur, choisissez les huîtres affinées en claires. Les huîtres se dégustent principalement de septembre à mai. Vous pouvez les découvrir dans les établissements qui proposent des espaces de dégustation sur site. Peu caloriques, riches en oligoéléments et vitamines, les huîtres sont bonnes pour la santé !

Les parcs ostréicoles exploités représentent, en Sud Vendée Littoral, près de 40 hectares. Les conchyliculteurs locaux produisent 1900 tonnes de moules et 200 tonnes d’huîtres

 

La Mytiliculture, moule de bouchot

C’est ici, dans la Baie de L’Aiguillon, qu’on élève, depuis le 13ème siècles, les moules sur bouchots. Ces pieux en bois de chêne plantés au cœur de l’estran les protègent du sable ! Au gré des marées, les pieux se couvrent et se découvrent d’eau de mer donnant aux moules qui s’y développent leur goût si exquis. Aujourd’hui, sur ce même terroir ancestral, les mytiliculteurs expérimentent, avec le même succès, la nouvelle technique d’élevage des moules sur filières en pleine mer. Les moules se dégustent bien charnues de mai à décembre.

La conchyliculture, coquille St Jacques

Les bateaux du port de l’Aiguillon-sur-Mer et la Faute-sur-Mer, pratiquent une pêche littorale dans le Pertuis Breton. L’été, les espèces pêchées sont la sole, le merlu, le turbo, la plie… L’hiver ces bateaux se livrent à la pêche à la civelle, la coquille Saint-Jacques, les pétoncles, plus particulièrement en novembre et décembre pour ces dernières… Vous pouvez vous procurer ces mets délicats directement à l’arrivée des marins pêcheurs.

Notre conseil, ne ratez pas durant la période estivale, les gambas élevées dans les anciens claires de la Pointe de l’Aiguillon-sur-Mer, en court-bouillon ou au barbecue, c’est un régal pour les papilles !