La fête de la Bouse... le nom de cette fête peut porter à sourire... D'ailleurs, il est souvent assimilé à des blagues potaches. Pourtant cette fête existe belle et bien, elle se déroule chaque année sur la commune de Triaize, le dernier dimanche de juillet. Le Foyer Rural perpétue ainsi la tradition de la fête de la Bouse, des vieux métiers et de la vie rurale depuis près de 40 ans.

Pendant votre séjour en Sud Vendée Littoral, ne ratez pas le dernier dimanche de juillet, la Fête de la Bouse, de la vie rurale et des vieux métiers à Triaize. C’est devenu un événement incontournable en Vendée.

Je suis sûre que vous vous demandez comment peut-on faire une fête autour de la bouse de vaches ?

Une tradition du Marais

Dans le Marais poitevin, le marais desséché a la particularité d’avoir très peu d’arbres. Très tôt, les habitants ont dû trouver une matière de substitution au bois, pour se chauffer et cuisiner. Ils ont alors l’idée d’utiliser la bouse de vaches séchée, pour obtenir un bousa. La bouse ou bousa, comme il était appelé en patois, est fabriquée avec du fumier et de l’eau. Le mélange est piétiné par un cheval jusqu’à obtention de la consistance voulue. On lui donne ensuite sa forme de galette en utilisant un moule ou on le façonne à la main avec « un pilatou ». Les bouses sont ensuite laissées à l’air libre pour séchées et retournées régulièrement.

La fête de la Bouse

Chaque année à Triaize, depuis près de 40 ans, la vie rurale est fêtée. Au programme, fabrication de beurre à l’ancienne, de cordes, moisson à l’ancienne, battage de blé et de fèves, tonte de moutons, exposition de vieux tracteurs, démonstration de bâton sautou, concours de lancer de bottes… Et bien entendu confection de bouses ! Ces dernières servant, l’année suivante, à la cuisson des grillades ou à faire du lancer de bouse.

Rassurez-vous, à l’utilisation, il n’y a plus aucunes odeurs !

Le Festi’Bouz

Les organisateurs, qui ont un grand sens de l’humour, organisent la veille au soir depuis une dixième d’année maintenant, un Festi’Bouz, « le festival qui n’a pas de merde dans les oreilles ». Il s’agit d’un festival de rock en plein air où tous les riffs de guitares sont joués sur scène.

Mémo : Fête de la Bouse, dernier dimanche de juillet et Festi’Bouz, dernier samedi de juillet.